Charlotte Sapin

Diplômée en psychologie clinique (UCL), j’ai poursuivi ma formation de psychothérapeute (Thérapies brèves plurielles – Institut Milton H. Erickson) jusqu’en 2016. Parallèlement à ma pratique clinique, je me suis également formée à la sophrologie.  

Depuis six ans, j’exerce au sein d’un Centre psycho-médio-social en tant que Conseillère psychopédagogique. Mon travail, au cœur des difficultés scolaires et quotidiennes de l’enfant, m’a notamment amenée à me former dans le domaine des troubles des apprentissages.

Passionnée depuis toujours par la neuropsychologie et soucieuse d’approfondir une problématique omniprésente dans mon action psychopédagogique, j’ai effectué une spécialisation en neuropsychologie (UMons). Outre la formation théorique, j’ai eu la chance d’effectuer plusieurs stages hospitaliers (CHU Tivoli, Grand Hôpital de Charleroi) ainsi qu’en cabinet privé.

Satisfaite de cette expérience et désireuse d’appréhender plus encore le fonctionnement cognitif de l’enfant, je poursuis actuellement un Certificat d’Université en approche neuropsychologique et logopédique des troubles des apprentissages scolaires de l’enfant et de l’adolescent (UMons).

Alliant rigueur scientifique, attitude empathique et écoute bienveillante, je mets aujourd’hui les différentes facettes de ma formation au service des jeunes. Aussi, j’interviens auprès des enfants et des adolescents qui présentent des difficultés d’attention/concentration, de mémorisation, des troubles d’apprentissage ou qui nécessitent un cadre dans leur méthode de travail.

Quels sont les types d’interventions 

1.Le bilan évalue les différentes fonctions cognitives telles que les capacités attentionnelles, mnésiques, exécutives (inhibition, flexibilité, planification…), visuo-spatiales et praxiques.

Il évalue également le quotient intellectuel verbal et non-verbal (dans le cadre d’un remboursement logopédique).

Enfin, il identifie les difficultés, les faiblesses, les fonctions préservées et les forces.

2. La rééducation améliore les performances et atténue les fragilités mises en évidence par le bilan. Elle apprend à l’enfant à gérer ses difficultés et à adopter des stratégies compensatoires. Elle est adaptée aux besoins spécifiques de l’enfant.

3. Les Informations et conseils: guidance parentale et collaboration avec les différents professionnels.