Maud Renard

A la fin de mes études secondaires, je cherchais un métier varié, enrichissant, qui me permettrait d’être en contact avec les gens, un métier dans lequel j’aiderais des personnes et me sentirais utile.

C’est alors que l’on m’a parlé de la logopédie. J’en avais de bons souvenirs. En effet, je me souvenais de la logopède qui venait dans mon école primaire. Son métier m’attirait déjà à ce moment-là.

J’ai donc décidé d’entreprendre mes études. Je les ai suivies à la Haute Ecole Condorcet à Saint-Ghislain. J’ai obtenu mon diplôme en 2014.

Ma première expérience professionnelle a été un remplacement en tant que salariée dans l’école d’enseignement spécialisé « La Source » à Soignies durant un an.
En juin 2014, j’ai commencé à travailler en tant qu’indépendante complémentaire dans le centre de santé mentale « Ariane » à Morlanwelz. J’appréciais le travail en équipe et j’ai recherché par la suite un travail avec la même
dynamique situé plus près de mon domicile.

C’est alors que j’ai eu l’opportunité d’entrer dans l’équipe des Chaperons en février 2015. Au même moment, j’ai également commencé à travailler dans un centre d’accompagnement pour enfants handicapés « La Tarentelle » à Soignies. Je suis donc
devenue indépendante à titre principal.

En novembre 2015, on m’a proposé de me rendre au Collège
Sainte-Marie section primaire à Saint-Ghislain pour prendre en charge les enfants en difficulté.

Actuellement, mes semaines se partagent entre :
– 3 matinées à La Tarentelle à Soignies
– 2 matinées au Collège Sainte-Marie section primaire
– Tous les après-midis aux Chaperons.

Pour l’instant, je prends uniquement les enfants en charge.
Notre métier est tellement varié que j’aime suivre des formations dès que j’en ai l’occasion afin d’améliorer et d’élargir peu à peu mes prises en charge.

J’ai déjà eu l’occasion d’en suivre sur

– Dyscalculie
– Brain Gym
– Gestion mentale
– Dysphasie
– Dyspraxie
– Dégulition – Oralité – Alimentation chez l’enfant
– Prise en charge précoce
– Prise en charge des tout jeunes enfants sans langage ou sourds
– Les « Dys »
– Guidance parentale
– Initiation à la méthode verbo-tonale.

J’adore mon métier. Pour moi, la chose primordiale est que les enfants viennent en séance avec plaisir, qu’ils apprennent par l’intermédiaire du jeu, sans avoir l’impression de travailler.
J’aime inventer des activités ou détourner des jeux déjà existants afin de travailler les objectifs établis.

Ces citations me tiennent à cœur :
« Le jeu n’est pas opposé au travail, comme on le croit d’ordinaire ; il lui est supérieur. C’est une activité absolument libre, qui sait les conditions de son existence, et qui n’entretient pas d’illusion sur sa valeur » – Abel Bonnard
« Les enfants ne jouent pas : ils vivent, et cela paraît un jeu aux adultes. Mais quand on a gardé assez d’esprit d’enfance, bien des actions des adultes vous paraissent un jeu. » – Gilbert Cesbron



Enregistrer